Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Les ports de Cherbourg

Cherbourg : une ville, 5 ports

Port Chantereyne Cherbourg

 

Cherbourg et ses ports ...protégée des vents grâce à sa rade, la ville dispose :

 

    d'un port de plaisance, le Port Chantereyne où de nombreux voiliers et yachts normands mais aussi d'Outre-Manche viennent faire escale. Il propose 1 600 places et a la particularité d'être accessible 24h sur 24. Il est situé à proximité immédiate du centre ville cherbourgeois.


    Le port cherbourgeois, accueille régates, challenges et autres temps forts nautiques tels que la course du Figaro, Tour des Ports de la Manche, etc.. on y trouve les infrastructures dédiées à la voile et la pratique nautique, telles que l'école de Voile de Cherbourg, qui propose de nombreuses sessions d'apprentissage et de pratique de la voile, ou encore, le Club d'aviron de mer de Cherbourg, pour des sorties dans la grande rade d'une surface de plus de 1 500 hectares.

Ile Pelée

 

 

Aujourd'hui, Cherbourg offre un formidable terrain de jeu aux amateurs de sports nautiques, tel que catamaran, aviron, dériveur, optimist, voiliers habitables ou encore aux pêcheurs-plaisanciers.

 

 

Son port de commerce, avec dans sa partie Ouest le port transmanche, regroupe plusieurs compagnies de ferries proposant aux voyageurs depuis sa gare maritime des liaisons maritimes en provenance ou en partance vers l'Angleterre, l'Irlande et l'Espagne. Le transport de frêt est également présent sur le Port transmanche de Cherbourg. 

 

Son secteur Est est occupé pour le stockage marchandises diverses, principalement le vrac (gravier, sable...) et connait actuellement de fortes transformations pour l'accueil des activités en lien avec les énergies renouvelables, filière en plein développement sur le terre-plein des Mielles-Tourlaville.

 

 

Le port militaire, lancés en 1782, les travaux de construction de la grande digue et de ses forts, ont permis d'offrer un abri au port militaire et à l'arsenal où ont été contruits de nombreux bateaux à vocation militaire puis des sous-marins nucléaires, comme le SNLE Le Redoutable, que l'on peut visiter à La Cité de la Mer suite à son désarmement dans les années 2000 

Désormais occupé par la société Naval Group, spécialisée dans l'industrie navale militaire, et, depuis ces dernières années dans les infrastructures marines.


port de cherbourg

Le port de pêche au coeur de la ville. Les chalutiers, après le passage du pont tournant, viennent débarquer leur pêche chaque matin à la criée de Cherbourg, où mareyeurs et poissonneries profitent des arrivages de poissons pêchés en Manche ou Atlantique, et autres fameux crustacés, tels que les homards bleus, tourteaux, araignées, etc... 

Tous ces produits de la mer se dégustent dans les restaurants du Cotentin !


Cherbourg, ports des Amériques, a été longtemps le port de prédilection des migrants vers la ville de New-York, en témoigne la gare maritime transatlantique Art Déco et  l'Espace Titanic à découvrir de votre visite de La Cité de la Mer. A ne pas manquer, la salle des bagages qui vous fera remonter dans le temps et plonger dans l'histoire de l'émigration.

Aujourd'hui, elle accueille nombres de paquebots, comme le célèbre Queen Mary 2, et leurs croisièristes qui profitent de l'escale cherbourgeoise pour visiter les plages du débarquement ou le Mont Saint Michel. 

34 paquebots sont attendus en escale croisière à Cherbourg-en-Cotentin en 2017.

Retrouvez le programme des escales de l'année et ne manquez pas les arrivées et départs de ces géants des mers.

 

 

Aux sombres heures de la seconde guerre mondiale, Cherbourg a joué un rôle majeur car il a été le 1er port libéré d'Europe du joug allemand en 1944 par les troupes américaines. Malgré la destruction totale des installations portuaires par l'armée allemande avant leur réddition, le 26 juin 1944, pour le rendre totalement inutilisable, il est devenu le site de débarquement le plus actif de matériels, carburants et d'entrée des troupes libératrices de toute l'Europe d'août 1944 jusqu'à la libération du port d'Anvers, en novembre 1944. Pendant plusieurs mois, 25 000 tonnes de matériel y sont débarquées chaque jour.

Revivez au musée de la Libération, situé dans un ancien fort du second empire de la Montagne du Roule, toute l'épopée du port de Cherbourg.