Demandez le programme !

Toute l'année, profitez de visites guidées, conférences, randonnées proposées par le Bureau d'Information Touristique de Cherbourg, en partenariat avec la Ville de Cherbourg-en-Cotentin

Les visites mensuelles

Une par mois, de janvier à juin et de octobre à décembre

Ces visites sont gratuites, inscription obligatoire auprès du Bureau d’Information Touristique de Cherbourg au 02 33 93 52 02

Dimanche 14 mars à 15h

Cherbourg fait son cinéma 

Leo WEISSE 1993 ciné-tamaris

Cherbourg est connu dans le monde entier grâce au film Les Parapluies de Cherbourg tourné en 1963, palme d’or au festival de Cannes en mai 1964. Mais la ville a aussi servi de décor à d’autres longs métrages tels La Marie du Port avec Jean Gabin (1949) ; Les deux anglaises et le continent de François Truffaut (1971), La course à l’échalote avec Pierre Richard et Jane Birkin (1975), Le rayon vert d’Eric Rohmer (1986), Océans de Jacques Perrin ou l’Autre Dumas avec Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde (2010) et plus récemment Milla de Valérie Massidian (2018) ou Poissonsexe d’Olivier Babinet (2020). Cette visite vous permettra de mieux connaître lieux de tournage et anecdotes.

Dimanche 11 avril à 15h

Le château de Querqueville 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce château aurait été édifié vers 1730 par Jacques Barbou, seigneur de Querqueville. Son petit-fils voulait le faire démolir et le reconstruire un peu plus bas, la façade tournée vers la mer. La Révolution l’empêchera de mener à bien son projet. On dit qu’en 1811, en visite sur les lieux, Napoléon 1er aurait manifesté l’intention d’y élever un palais pour le roi de Rome. Le château appartiendra par succession aux Le Fèbvre de la Grimonnière, puis aux Lucas de Couville. La commune l’achètera en 1938 pour y installer l’hôtel de ville. D’un point de vue architectural, l’édifice est typique des constructions monumentales du XVIIIe siècle avec une grande façade à deux rangées de fenêtres et un avant-corps central surmonté d’un fronton triangulaire. Un bel escalier en fer à cheval permet d’accéder au perron.

Dimanche 16 mai à 15h

L’héritage Liais

parc liais

A sa mort en 1900, Emmanuel Liais, ancien maire de Cherbourg et scientifique de renom, lègue à la ville ses biens. Respectant les volontés de l’édile, la municipalité ouvrira son parc et fera construire un bâtiment pour abriter la Société des Sciences. Cette visite évoquera l’histoire d’Emmanuel Liais et l’importance du patrimoine qu’il lègue à Cherbourg.

Dimanche 24 mai à 15h

Cherbourg fait son cinéma

Les parapluies de cherbourg Passage

Cherbourg est connu dans le monde entier grâce au film Les Parapluies de Cherbourg tourné en 1963, palme d’or au festival de Cannes en mai 1964. Mais la ville a aussi servi de décor à d’autres longs métrages tels La Marie du Port avec Jean Gabin (1949) ; Les deux anglaises et le continent de François Truffaut (1971), La course à l’échalote avec Pierre Richard et Jane Birkin (1975), Le rayon vert d’Eric Rohmer (1986), Océans de Jacques Perrin ou l’Autre Dumas avec Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde (2010) et plus récemment Milla de Valérie Massidian (2018) ou Poissonsexe d’Olivier Babinet (2020). Cette visite vous permettra de mieux connaître lieux de tournage et anecdotes.

Dimanche 13 juin à 15h

Un balcon sur la rade

 
Parc des hauts de Capel

Ce château aurait été édifié vers 1730 par Jacques Barbou, seigneur de Querqueville. Son petit-fils voulait le faire démolir et le reconstruire un peu plus bas, la façade tournée vers la mer. La Révolution l’empêchera de mener à bien son projet. On dit qu’en 1811, en visite sur les lieux, Napoléon 1er aurait manifesté l’intention d’y élever un palais pour le roi de Rome. Le château appartiendra par succession aux Le Fèbvre de la Grimonnière, puis aux Lucas de Couville. La commune l’achètera en 1938 pour y installer l’hôtel de ville. D’un point de vue architectural, l’édifice est typique des constructions monumentales du XVIIIe siècle avec une grande façade à deux rangées de fenêtres et un avant-corps central surmonté d’un fronton triangulaire. Un bel escalier en fer à cheval permet d’accéder au perron.

Dimanche 24 octobre à 15h

Eglise Notre Dame du Vœu et son quartier 

credit photo Ginette CREUSSON (3)

C’est au milieu du XIXème siècle que nait ce quartier pauvre et populaire autour de l’ancienne poudrière (Rue Emile Zola) et d’une nouvelle église dédiée à Notre Dame du Voeu (en souvenir de l’abbaye médiévale du même nom). Ce quartier accueillait l’ancien théâtre devenu bourse au travail, une coopérative et des immeubles haussmanniens.

Dimanche 17 octobre à 15h

Cherbourg le long des quais

Cherbourg-0079 pat cherbourg

Cette randonnée pédestre commentée vous conduira sur les hauteurs d’Equeurdreville-Hainneville, à travers trois parcs urbains : le parc de la Bonde, le parc du bois Capel et le parc des Hauts de Capel. Véritable scène ouverte sur la mer, ce dernier offre une vue panoramique sur la rade, les digues et les forts. Trois blockhaus rappellent l’histoire militaire du site, situé en-dessous du fort des Couplets. 

Dimanche 14 novembre à 14h

Le Village de la Verrerie

SONY DSC

Quand vous parlez de La Glacerie, à quoi pensez-vous ?…La montée des Rouges Terres, le centre commercial ! Mais savez-vous que cette commune a tout juste 120 ans ? En effet, elle est créée en 1901 suite au démembrement de Tourlaville.La nouvelle commune s’est constituée autour de l’ancienne route royale 13 (RN 13 aujourd’hui) et de son village de l’église (aujourd’hui village de la Verrerie), lui-même édifié autour de sa manufacture de glaces installée auprès du Trottebec et dans l’immese forêt de Brix entre 1667 et 1830. au cours de cette visite, nous vous ferons découvrir l’église et le site de l’ancienne manufacture.

Dimanche 12 octobre à 15h

La vie quotidienne au Moyen Age 

Vue de Cherbourg au XVIe (vue imaginaire)

La ville de Cherbourg, forteresse enclose de murailles jusqu’au règne de Louis XIV, a toujours été l’enjeu de multiples convoitises. Son château et sa position de poste avancé face à l’Anglais lui a valu un passé turbulent, jalonné d’épidémies et de famines. Comment vivait-on à l’ombre de ces remparts ? Au travers des ruelles et des chasses de la vieille ville on évoquera les conditions de vie de ses habitants au Moyen-Age.

Les estivales

Du 5 juillet au 29 août profitez des visites estivales 

Ces visites sont payantes et sur inscription : 5€ adulte / 2,50€ pour les – de 18 ans, gratuit pour les – de 6 ans

Inscription et règlement obligatoires : Bureau d’Information Touristique de Cherbourg-en-Cotentin, 14 Quai Alexandre III / 02 33 93 52 02 ou sur notre page rendez-vous

Les lundis à 15h

Domaine des Ravalet 

 
Le château des Ravalet

Cet élégant château de schiste bleu fut construit dans le style Renaissance par Jean II de Ravalet à partir de 1562. Au XIXe siècle, René de Tocqueville le restaura et fit dessiner le parc paysager qui l’entoure avec tous ses éléments de décor : étangs, grotte, serre à rotonde… Parc et château sont aujourd’hui classés Monuments Historiques et le parc, d’une superficie de 17 hectares, est également labellisé «Jardin remarquable». 

Les mercredis de juillet à 15h

Cherbourg au Moyen Age

Vue de Cherbourg au XVIe (vue imaginaire)

Visite théâtralisée pour enfants 

Opportune et Goburge sont deux lessivières revenant de faire leurs « buées », Suivez les dans les rues de Cherbourg ! De l’église Sainte-Trinité où elles vont à vêpres jusqu’à la cour du château où elles finiront par étendre leur linge. Elles vous conteront avec humour et vitalité la vie quotidienne dans le Cherbourg médiéval. 

Les mercredis d’août à 15h

Capitaine, oh mon capitaine… 

 
Port de Cherbourg

L’histoire du port de Cherbourg raconté aux enfants 

Redoutable, Liberty ship, Titanic, Alabama, Soleil Royal, tant de sous-marins de paquebots de bâtiments ont marqué la riche histoire du port de Cherbourg …! Au fil du temps, au long des quais, les quatre ports commerce, pêche, plaisance et militaire vous seront contés. Un livret-jeux agrémentera la découverte. A partir de 6,7 ans, accompagné d’un adulte.

Les vendredis à 15h

Le théâtre à l’italienne

 
Le théâtre à l'italienne

A l’intérieur de ce magnifique théâtre à l’italienne, la salle de spectacle offre un décor fastueux dans les tons rouge et or en vigueur à cette époque. Un imposant lustre de cristal illumine la coupole ornée des peintures de Georges Clairin, l’un des décorateurs de l’Opéra Garnier. Son architecte, Charles de Lalande, avait précédemment conçu le théâtre de la Renaissance à Paris.

Les samedis à 15h

Cherbourg fait son cinéma

Leo WEISSE 1993 ciné-tamaris

Cherbourg est connu dans le monde entier grâce au film Les Parapluies de Cherbourg tourné en 1963, palme d’or au festival de Cannes en mai 1964. Mais la ville a aussi servi de décor à d’autres longs métrages tels La Marie du Port avec Jean Gabin (1949) ; Les deux anglaises et le continent de François Truffaut (1971), La course à l’échalote avec Pierre Richard et Jane Birkin (1975), Le rayon vert d’Eric Rohmer (1986), Océans de Jacques Perrin ou l’Autre Dumas avec Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde (2010) et plus récemment Milla de Valérie Massidian (2018) ou Poissonsexe d’Olivier Babinet (2020). Cette visite vous permettra de mieux connaître lieux de tournage et anecdotes.

Les samedis à 21h

Cherbourg by night 

 
Cherbourg

Cette visite guidée inédite retracera 2 000 ans d’histoire de la ville. Nous évoquerons l’histoire de la forteresse du moyen-âge avec son château et ses remparts disparus que nous ferons revivre grâce à l’application du château de Cherbourg en réalité augmentée. Nous parlerons aussi de la création du port militaire et de la grande rade permettant l’essor de la cité maritime au XIXe siècle, sans oublier les moments forts du XXe siècle (épopée transatlantique, libération de la ville, tournage des Parapluies de Cherbourg…) ; tout cela émaillé d’anecdotes et découverte de lieux secrets.

Les dimanches à 15h

l’Abbaye du voeu

Abbaye du Voeu

Fondée en 1145 par l’impératrice Mathilde, l’Abbaye du Vœu fut régulièrement ravagée au cours de son histoire. Perdant son statut d’abbaye dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, ses bâtiments accueilleront le roi Louis XVI en 1786. Transformée en hôpital à la Révolution, puis en caserne, elle sera incendiée par les Allemands en 1944. Elle devra sa renaissance à Yves-Marie Froidevaux, architecte en chef des monuments historiques, qui fera reconstruire en particulier réfectoire et salle capitulaire.

Ces visites sont commentées par Christine Betolaud, Didier Lecoeur, Claire Yvon et Marie Claude Piétance.
Visites guidées réalisées en collaboration avec la Ville de Cherbourg-en-Cotentin