Barfleur, classé parmi les Plus Beaux Villages de France

Ce n’est pas un hasard si Barfleur fait partie de l’association des plus beaux villages de France. Couramment appelé « la Perle du Val de Saire », le village de Barfleur tire l’origine de son nom du norrois, la langue des vikings.

Aujourd’hui, ce port d’échouage, qui a inspiré bien des peintres comme Signac, vit au rythme des marées et des saisons de pêche.

En 1066, la Duchesse Mathilde fit construire à Barfleur « la Mora », navire qui emmena son époux Guillaume le Conquérant à la conquête de l’Angleterre. Dès lors, Barfleur devint le port principal de la Normandie et la plupart des Ducs de Normandie et Rois d’Angleterre y passèrent pour regagner leur royaume anglais.

En 1120 le naufrage de la « Blanche Nef » au large de Barfleur a changé le cours de l’histoire de l’Europe. Sur ce bateau se trouvait le fils unique et successeur du roi Henri Beauclerc, Guillaume Adelin.

Le village fut brûlée par Edouard III d’Angleterre en 1348, puis incendiée à plusieurs reprises aux XVe et XVIe siècles. Du passé médiéval de la cité, il n’y a plus de remparts et il ne reste presque rien excepté la cour Sainte-Catherine où il se trouve la seule maison du Moyen Âge à peu près complète.

Cependant, la plupart des maisons des ruelles et du port datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce sont des demeures bourgeoises, dont les façades en granit gris de la région forment un bel alignement. Le bourg possède également des habitations plus modestes coiffées de schiste bleu avec les épis de faîtage en terre cuite.

Mais ce qui fait de Barfleur un des Plus Beaux Villages de France, c’est son port du XIXème siècle et la mer omniprésente avec ses couleurs changeantes. C’est un formidable spectacle qu’offre ce port d’échouage au gré des marées, au fil des saisons, par ses incessantes variations de lumière.

Avec ses quais chargés de chaluts, de dragues, de casiers, de cordes et de filets colorés, Barfleur est un port de pêche actif, port d’échouage qui vit au rythme des marées. Il abrite aussi plusieurs bateaux de plaisance.

L’église Saint-Nicolas, inscrite à la liste des Monuments Historiques, fièrement campée sur un promontoire rocheux et entourée de son cimetière marin, semble veiller sur le village, le port et les flots. Il a fallu plus de deux siècles, 223 ans exactement, pour l’édifier. Chaque été le festival de musique classique « Eté Musical de Barfleur » sous le parrainage de Anne Queffelec à lieu dans cette église.