longtemps connu pour avoir été une terre de puissants sorciers…

Les sorciers et leurs maléfices auraient perturbés la vie du Theil et de ses habitants pendant près de deux siècles de 1700 à 1900. Voici l’un des témoignages existants : 

« Mon grand-père racontait qu’un jour, il avait été veiller pendant une nuit le corps d’un homme venant de décéder. A plusieurs reprises pendant la nuit, un gros papillon était venu dans la chambre du mort pour éteindre la lampe, à tel point que mon grand-père avait fini par partir en se disant : puisque c’est ainsi, il se gardera bien tout seul. Le papillon était en fait envoyé par les sorciers pour faire fuir les humains. Ainsi, les sorciers pouvaient venir prendre le corps du mort, le remplacer dans le cercueil par des cailloux, et aller enterrer le cadavre dans le bois de Barnavast (là où étaient enterrés les sorciers)  »

Le témoin se souvient que le fils du sorcier (l’homme décédé) avait été surpris en train de tenter d’assister à la messe avec en guise de missel sous le bras, le « Petit Albert », livre réputé pour la magie… 

Dans le bois de Barnavast, outre les sorciers, on trouve aussi la fontaine Saint-Clair. Chaque troisième dimanche de juillet, un pèlerinage y est organisé, toujours populaire aujourd’hui : les eaux de la fontaine sont réputées guérir les affections oculaires. 

Aujourd’hui, tous les ans au mois d’octobre est organisée la Rando des sorciers (VTT, Trail et pédestre) qui rencontre un fort succès.