Saint-Vaast-la-Hougue réveille nos sens 

En été, c’est l’une des communes les plus animées de la région entre demeures pittoresques et de quoi satisfaire les envies de shopping. Le bateau amphibie permet de partir à la découverte de Tatihou, qui s’inscrit pour beaucoup comme le plus beau souvenir de leur séjour. 

On flâne sur les quais, dîne en terrasses, fouine dans une des épiceries fines. On aime autant l’ambiance des sorties de chalutiers au petit matin que les apéritifs face aux centaines de voiliers amarrés aux pontons. C’est aussi le départ de fabuleuses promenades avant la promesse d’une dégustation d’une douzaine d’huîtres en regardant encore l’île Tatihou…  

Village Préféré des Français 2019

Le 27 juin 2019, Saint-Vaast-la-Hougue est annoncé Village Préféré des Français par Stéphane Bern. L’impact médiatique a été réel pour cette authentique bourgade de pêcheurs, dont la vie est rythmée par le va-et-vient de la mer, hors du temps, en éternel mouvement et pourtant si bien préservée de l’agitation du monde.

A Saint-Vaast-la-Hougue, village des gens de mer

Convoité par les Vikings puis lieu de débarquement des Anglais au XIVe siècle, le port de Saint-Vaast-la-Hougue est un site chargé d’histoire. Partagé entre la pêche et la plaisance, troisième port de la Manche, à quai, les débarques proposent une grande variété de poissons, de coquillages et de crustacés qui font le bonheur des gastronomes. Solidement amarrés aux pontons, vaquelottes, goélettes, bisquines et bautiers de Barfleur entament le chant des gréements dès que le vent se lève un peu. Les parcs à huîtres à perte de vue, visibles à marée basse, témoignent également de l’intense activité ostréicole de Saint-Vaast-la-Hougue, résolument village de marins, village des gens de mer. Les deux tours Vauban, inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, agrémentent l’horizon de leurs silhouettes reconnaissables. Visite de la chapelle des marins, marche vers le feu à l’extrémité de la jetée ou jusqu’à la presqu’île de La Hougue, promenade dans les ruelles et arrêt obligatoire à l’épicerie Gosselin… tous les ingrédients sont réunis pour passer de bons moments.

L’île aux oiseaux

L’île Tatihou est un petit bout de terre de 29 hectares. Elle abrite la tour Vauban, édifiée comme sa jumelle La Hougue en 1694, fortifications construites après la dévastatrice Bataille de la Hougue, entre les flottes françaises et anglo-hollandaises, en 1692, au cours de laquelle la flotte du vice-amiral de Tourville accusa une sérieuse défaite. Le site a longtemps servi de lazaret par temps de peste, un usage sanitaire de mise en quarantaine salutaire maintenu jusqu’en 1860. Il abrite aujourd’hui un musée maritime, trois jardins (d’acclimatation, botanique et maritime) et une réserve ornithologique protégeant plus de cent cinquante espèces migratrices. Il attire les passionnés d’histoire, de nature et d’environnement.
La traversée se fait à marée haute comme à marée basse à bord du bateau amphibie ou à pied, chaussé de bottes en caoutchouc.

tour vauban

Les huîtres de saint-Vaast-la-Hougue

Plus ancien bassin ostréicole de Normandie, Saint- Vaast-la-Hougue est reconnue pour la qualité gustative de ses huîtres. Les coquillages bénéficient des bienfaits des plus fortes marées d’Europe.