Capitale des parachutistes

Sainte Mère-Église est le point de départ idéal pour découvrir les plages du débarquement et les sites liés au 6 juin 1944. Située à une dizaine de kilomètres de Carentan, elle reste marquée par l’histoire de la bataille de Normandie et plus précisément par le débarquement de Normandie. En effet, les forces alliées de la 82e et 101e Airborne débarquent autour de Sainte Mère-Église le 6 juin 1944.

Une trentaine d’hommes se posèrent dans la commune, dont une vingtaine sur la place de l’église. De nombreux échanges de tirs eurent lieu, mais à 4h du matin, le drapeau américain flottait sur la mairie. Deux contre-attaques allemandes eurent lieu le lendemain, aux entrées de la ville. Les parachutistes avaient pour objectif de défendre plusieurs ponts, notamment à la Fière et à Chef-du-Pont. A partir du 7 juin à midi, des troupes débarquées à Utah Beach viennent renforcer les troupes de paras.

 

John Steele, le célèbre parachutiste

Le film « le Jour le plus long«  sortit en 1962 pour relater l’ensemble de l’opération Overlord, débarquement en Normandie le 6 juin 1944. Il mit en lumière en évènement particulier qui fera de Sainte Mère-Église un village célèbre : un parachutiste est resté accroché au clocher de l’église de ce village libéré par les parachutistes américains le 6 juin 1944.