Cette Foire Aux Questions a pour but de répondre à vos interrogations avant, durant et après votre séjour. N’hésitez pas à vous rapprocher de l’un de nos Bureaux d’Information Touristique pour de plus amples informations. 

Informations pratiques

Le Cotentin est dans le département de la Manche, en Normandie. 

Vous pouvez venir en train, en voiture, en bateau, en avion…toutes les infos sont ici

Vous pouvez retrouver les heures des marées ici. 

Tous les jours, la mer monte et descend deux fois, c’est ce qu’on appelle la marée. on vous explique tout sur cette page.

L’Office de Tourisme met à votre disposition divers spots de wifi gratuits. Vous pouvez retrouver la carte de ces hotspots ici.

Les jours de marchés dans le Cotentin varient selon les villes. Vous pourrez retrouver le détail de chaque marché ici.

Oui nous déployons notre parc de webcams, sur tout le Cotentin, vous les trouverez toutes  ici 

Non, il n’y a pas d’accès au quai de France et pas de visite de paquebots car plan Vigipirate toujours en vigueur et pour des raisons de sécurité.

Randonnée et nautisme

Vous pouvez retrouver les boucles vélo directement sur notre site (en filtrant selon votre type de pratique) ou bien dans les Bureaux d’Information Touristique.

Le Cotentin et ses trois côtes vous offrent une multitude d’activités nautiques. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

Le Cotentin offre une diversité d’itinéraires, sur les sentiers de randonnée, le GR®223, ou le « chemin des douaniers ». Vous pourrez retrouver toutes les informations nécessaires ici.

Non, le sentier est exclusivement pédestre, impraticable même en vtt et de plus protégé. Par contre il existe des boucles cyclables non loin des sentiers. Cliquez ici et utilisez les filtre selon votre type de pratique (VTT/VTC/vélo route…)

Sites et lieux de visite

Vous pourrez retrouver tous les lieux incontournables de la ville dans la brochure « Les essentiels« .

Vous pouvez acheter vos billets directement dans les Bureaux d’Information Touristique ou au guichet de la Cité de la Mer. Pour votre visite, comptez une demi-journée.

Histoire

Contrairement à la légende ce n’est pas Guillaume le Conquérant qui décide d’utiliser des léopards sur son blason. Ce sont ses descendants qui utilisèrent ces léopards, voire des lions… Pour faire simple, la tête de l’animal de face, c’est un léopard, de profil, c’est un lion. Ces animaux évoquent évidemment, la force la bravoure, et la noblesse, si conforme à l’idéal médiéval.

Le fils d’Henri, Richard Cœur de lion, ajoutera un 3ème léopard : un léopard en tant que roi d’Angleterre, un pour son titre de comte d’Anjou et le troisième en tant que Duc de Normandie. Au fil du temps, des guerres et des conquêtes les léopards, disparaissent puis réapparaissent. Ce n’est qu’au 19 ème siècle que certains érudits normands le remettent au goût du jour. On ne conserve alors que 2 léopards en opposition à nos cousins anglais qui ont gardé les 3.

Blason de la ville de Cherbourg : d’azur à la fasce d’argent chargée de trois étoiles de six rais de sable, accompagnée de trois besants d’or.
L’origine du blason est incertaine.
Selon certain il est d’origine religieuse : la fasce d’argent chargée d’étoiles représente la ceinture de Marie, l’une des deux patronnes de la ville et le nombre d’étoiles, comme celui des besants, évoque la Trinité, l’autre protectrice de la ville. Les besants d’or seraient l’expression du rachat des captifs, illustrant la participation des notables cherbourgeois à la Troisième croisade.
Concernant les ornements extérieurs, la couronne murale symbolise la protection et le bonheur, le caducée le commerce et l’activité, l’olivier la paix, le chêne la force, rappelant la vocation à la fois militaire et commerciale du port. L’argent signifie que Cherbourg était une ville de seconde classe sous l’Empire.

Aprés 20 jours de combat Cherbourg a été libéré le 26 juin 1944 par les troupes américaines. Quelques poches de résistance allemandes subsistent toutefois ici et là, la dernière poche est réduite au silence le samedi 1er juillet.

L’objectif était d’utiliser le port pour amplifier et accélérer le débarquement de matériel et de vivres. Cette prise s’avère capitale pour le ravitaillement des troupes alliées engagées sur le front de l’Ouest. Jusqu’à la libération des accès du port d’Anvers en novembre 1944, Cherbourg est le port le plus actif du monde, d’où arrive pour le front le carburant (PLUTO) et d’où partent pour les combats, les hommes et le matériel.

L’ancien village gaulois Valognes était alors nommé Alauna, surnommé depuis le 17e siècle le « petit Versailles normand » grâce à ses hôtels particuliers. En effet au cours des 17e et 18e siècles, la capitale du Clos du Cotentin concentra une bourgeoisie et une noblesse de robe considérable, pour lesquelles furent construits de nombreux hôtels particuliers.

Pour n’en citer qu’un seul, l’hôtel Beaumont est le plus bel hôtel particulier construit à Valognes

Les origines du mot Tatihou seraient scandinaves : HOU –> terre entourée d’eau. TATI –> peut-être un personnage viking ou gallo-romain

Les iles Anglo-Normandes

Le parking, face à la gare maritime, est gratuit. Si vous souhaitez louer un emplacement couvert et privé, vous pouvez contacter l’un de nos bureaux d’accueil pour avoir les coordonnées.

 Les cartes d’identité délivrées, à des personnes majeures, à partir du 2 janvier 2004 restent valides 5 ans après la date d’expiration. 

Les départs du Cotentin ont lieu entre avril et septembre. Les tarifs ainsi que les heures de sortie dépendent de la période de l’année et des marées.

Retrouvez toutes les informations sur le site www.manche-iles.com