Histoire de la violence Culturelle CHERBOURG-EN-COTENTIN

Le 24 mars 2020

CHERBOURG-EN-COTENTIN

C’est un récit intime - et effroyable - que porte à la scène Laurent Hatat : celui qu’a livré Edouard Louis dans Histoire de la violence, son agression et les blessures qu’elle lui inflige. Le metteur en scène entend bien rendre le coup de poing que procure ce roman ! À sa manière. À travers le texte bien-sûr : des paroles qui inondent la nuit, sauvages. Mais aussi à travers les corps, celui d’Edouard, mais aussi celui de sa sœur Clara, et de Reda : des corps dans leur poésie, leur force et leur fragilité, des corps qui dansent le désir et la violence. «J’ai rencontré Reda le soir de Noël 2012, alors que je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter dans mon studio. Ensuite, il m’a raconté l’histoire de son enfance et celle de son père qui avait fui l’Algérie. Vers six heures du matin, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Il m’a insulté, frappé, violé. Le lendemain les démarches médicales, policières et judiciaires ont commencé, qui, plus qu’elles ne réparent la violence, la prolongent et l’aggravent.» Du théâtre cru, direct, physique, souvent cruellement drôle.
A partir de 15 ans. Durée : 1H20.

  • Organisateur : Le Trident
  • Théâtre

Dates

Le 24 mars 2020